LSFin globalement vidée de sa substance par le Parlement

La discussion du projet LSFin par les 2 chambres est arrivée à son terme.

Sensibles aux lobbyistes alertant sur les risques d’un nouveau « Swiss Finish », les parlementaires ont vidé le texte de son sens au risque de rendre la législation suisse incompatible avec MiFID 2 et donc de mettre en péril l’accès au passeport européen que ces mêmes lobbies appellent de leur voeux… cherchez l’erreur.

Voir l’article paru de Christian Affolter à ce sujet paru dans l’AGEGI du 30 mai 2018.

Les décisions du Conseil national édulcore LSFIN

Partagez l'article sur :

Tous les articles

Articles récents

Catégories