Les 30 ans de l’ISFB sous le signe de la résilience

Pour marquer 3 décennies de leadership dans la formation bancaire, l’ISFB a invité ses membres à une conférence unique sur le thème « digitalisation et résilience du monde bancaire suisse »

le 2 octobre dernier, 65 représentants de la place financière genevoise se sont retrouvés à la FER pour une conférence hors du commun tant par son sujet que par la qualité de ses intervenants.

Le Conseiller Pierre Maudet a ouvert le bal par un brillant exposé sur l’impact économique de la digitalisation pour la Suisse en général et pour le Canton de Genève en particulier. Il a insisté sur le fait que l’économie numérique était déjà et que les organisations tant privées que publiques allaient devoir faire preuve d’une capacité de transformation majeure et rapide, en un mot preuve de résilience et de solidarité.

Le Professeur Daniela Cerqui de l’Université de Lausanne, titulaire de la chair d’anthropologie, spécialiste des interactions hommes machines a pris ensuite le relais pour aborder ce que pourraient être demain les conséquences physiologiques, sociales et psychologiques de l’émergence des robots dans cette société post-industrielle.

Enfin, le Docteur neuro-psychiatre mondialement connu Boris Cyrulnik a clos cette soirée en abordant comment les individus allaient pouvoir « survivre » à cette détérioration violente et continu de leur milieu professionnel. Il a donné quelques pistes de résilience et parmi elle  l’apport de sens et le développement continu des compétences.

Les échanges se sont poursuivis tard au 7e étage autour d’un apéritif.

Je remercie les 3 conférenciers mais également ¨tous les membres de l’association qui ont fait de cet événement un succès. Engagement a été pris par toutes les parties de renouveler ce type d’action sans attendre les 40 ans de l’ISFB.

(F. Kohler)

Partagez l'article sur :

Tous les articles

Articles récents

Catégories