La digitalisation n’est pas le facteur unique de la modification du marché du travail, la globalisation et la rentabilité des entreprises jouent également un rôle dans le changement rapide de ce paradigme.

Les cols blancs, et donc les banquiers n’échappent pas à cette nouvelle donne de la « globotique ».

Le Directeur de l’ISFB témoigne de cette mutation et rappelle que la formation continue constitue pour les banquiers comme pour d’autres, l’unique chance de sortir… par le haut.

Retrouvez Frédéric Kohler dans l’émission TTC du 1er février 2021

Partagez l'article sur :

Tous les articles

Articles récents

Catégories