Convocation à l'AGO 2021

Alors qu’une lueur apparaît enfin au bout du tunnel, qu’après 12 mois de vie avec ce maudit virus, les premiers signes positifs laissent envisager un prochain retour à la normale, n’est-il pas temps de tirer les premières conclusions de cette épreuve ?

La première qui me vient à l’esprit est le constat de l’extraordinaire capacité d’adaptation de l’être humain et des organisations qu’il imagine et met en oeuvre.
Si en janvier 2020, on m’avait dit que la grande majorité des banquiers suisses serait en télétravail avant la fin de l’année, j’aurais eu un petit sourire amusé. Si il y a un an, quelqu’un m’avait annoncé que 6 mois plus tard l’intégralité de l’offre de services de l’ISFB serait disponible à distance et que mes salles de classes seraient remplacées par des studios de télévision, je l’aurais déclaré fou ou provocateur.Et pourtant, nous l’avons fait…. contraints et forcés, nous l’avons fait. Comme disait Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ! ».

La deuxième leçon que je tire de ces 12 derniers mois difficiles est que nous sommes décidemment entrés dans le monde de la complexité, celui où les mêmes causes ne produisent pas toujours les mêmes effets. La conséquence directe, c’est que le monde d’après ne sera pas le monde d’avant. Même si les restrictions administratives liées à la Covid devaient complétement disparaitre bientôt, l’ISFB de demain ne sera plus jamais celui de 2019, année pourtant record sur tous les plans.

Cette crise sanitaire et économique nous a poussés à revoir notre offre et notre fonctionnement. Il serait insensé de vouloir revenir en arrière au motif que celle-ci sera bientôt derrière nous. Bien sûr les excès du télétravail ou de la virtualisation seront à corriger mais l’ISFB est devenu en 12 mois un acteur incontournable dans le domaine de l’e-formation, renforçant ainsi encore un peu plus sa position de leader suisse de la formation bancaire et financière.
Au moment de vous solliciter dans le cadre de l’Assemblée générale 2021 de notre association, il m’apparaissait utile de vous préciser l’excellente santé de l’ISFB et son extraordinaire capacité de résilience et d’innovation.

F. Kohler - Directeur

Partagez l'article sur :

Tous les articles

Articles récents

Catégories