Institut Supérieur de Formation Bancaire / Institute for Studies in Finance & Banking

img12
Catalogue

CRYPTOACTIFS

Contexte et enjeux

Ce cours est dispensé dans le cadre du Certificat en Digital Finance

La première blockchain a été créée en 2008 (en pleine crise financière) par Satoshi Nakamoto et a donné lieu au bitcoin, dont la capitalisation de marché aujourd’hui atteint environ USD 200 milliards.

Alors que le but initial était de créer un réseau point à point, déconnecté du système bancaire, la blockchain et les cryptoactifs (ou actifs numériques) voient un engouement important de la part d’acteurs financiers et de gouvernements partout dans le monde. Les grandes sociétés technologiques, Facebook en tête, ont également décidé d’entrer dans ce marché.

Cette formation propose de revenir rapidement sur la définition des différents types de blockchain et se focalisera ensuite sur les différents types de cryptoactifs : taxonomie, cadre réglementaire, applications possibles pour des acteurs de type bancaire.

Objectifs

A l’issue de cette formation, les participants seront en mesure de :

  • Comprendre les différents types de blockchain ;
  • Comprendre la différence entre crypto-monnaie et actifs numériques ;
  • Comprendre les principaux éléments du cadre réglementaire suisse en la matière ;

Thèmes

  • Blockchain ou réseau distribué
  • Crypto-actifs ou actifs numériques : Cadre réglementaire
  • Crypto-actifs ou actifs numériques : taxonomie et opportunité
  • Pouls du marché : que font les institutionnels ?
  • Positionnement possible d’une banque : opportunités

Public ciblé

Ce cours s’adresse à toute personne évoluant depuis quelques années dans le domaine bancaire est financier dont l’activité est ou sera impactée directement par la digitalisation de son environnement professionnel, indépendamment de son poste (front, back, support).

Biographie du formateur

Lamine Brahimi est co-fondateur et Managing Partner de Taurus Group SA. Taurus est un leader en matière d’infrastructure sécurisée pour les actifs numériques. Taurus a également pour but de créer l’une des premières plateformes de négoce réglementées pour les actifs numériques.

Possédant un background financier et en technologie, Lamine Brahimi a notamment travaillé 7 ans à la Banque Lombard Odier y inclus en tant que COO adjoint et Chief Digital Officer. Il a représenté les banques privées au sein de la commission fintech et digitalisation de l’ASB. Auparavant, il avait exercé 5 ans comme consultant pour McKinsey.

Lamine possède un Master en Systèmes de Communication de l’EPFL, un MBA de INSEAD ainsi que la dénomination CFA.