Institut Supérieur de Formation Bancaire / Institute for Studies in Finance & Banking

img12

FISCALITÉ – SERVICES À LA CLIENTÈLE FISCALISÉE

Avec l’augmentation de la transparence fiscale (ainsi que la possibilité de l’échange automatique de renseignements fiscaux), la gestion de fortune suisse doit intégrer aujourd’hui un nouveau paramètre essentiel et complexe : la fiscalité des avoirs de la clientèle. Maîtriser ce facteur, c’est acquérir un avantage compétitif clé.

En effet, être de « bons » gérants multi-produits et multi-devises, dans un environnement multi-pays fiscalisé, c’est offrir rien de moins qu’un service unique au monde, tant les obstacles à une bonne performance sont nombreux.
Certes, la documentation sur la situation fiscale du client ou du redevable fiscal doit être à jour et exploitable de manière informatique, mais ce n’est qu’un début. Il faut ensuite maîtriser la complexité des tâches quotidiennes, qui a augmenté fortement à cause du nombre de marchés nationaux traditionnellement couverts depuis la Suisse, et de la lourdeur des nouvelles contraintes déclaratives qui incombent au client et/ou à sa banque,
Adapter l’organisation interne et l’infrastructure d’une banque à l’irruption de cette complexité fiscale est désormais un préalable indispensable à toute stratégie industrielle. Cet état de fait, fait place à des exigences particulières en matière de formation fiscale pour tous les cadres, tant à la Direction, qu’à la Gestion et aux Opérations.
Cette journée a pour but de répondre à ces nouveaux besoins, avec des thèmes transdisciplinaires qui couvrent toute la gamme des services à la clientèle fiscalisée. Elle met particulièrement l’accent sur les contraintes industrielles, c’est-à-dire, l’organisation interne, l’infrastructure et les technologies nécessaires pour opérer efficacement dans un tel environnement.